▌LE 22 MARS, POURQUOI LA BnF SERA EGALEMENT EN GREVE ?

Intersyndicale CGT BnF, FSU, Sud Culture

NON au démantèlement de la Fonction Publique > Retrait de l’Action publique 2022

MANIFESTATION 22/03 à 14h BERCY > RDV BnF : marches du Palais des sports

Qui peut raisonnablement penser, alors qu’il n’y a jamais eu autant de richesses produites dans ce pays, que nous n’aurions plus les moyens de faire vivre une Fonction publique forte au service de toutes et de tous, et implantée partout sur le territoire ? Après le Code du travail et les salariés du privé, c’est au statut de la Fonction publique, à ses missions et à ses agents d’être durement attaqués par le gouvernement. Face à ces politiques de régression appelées Action publique 2022, sept syndicats ont décidé d’organiser à partir du 22 mars une contre-offensive unitaire afin de s’opposer aux : 

  • 120.000 nouvelles suppressions de postes dans la fonction publique
  • Baisses du pouvoir d’achat (nouveau gel du point d’indice servant à calculer nos salaires, hausse de la CSG, jour de carence en cas d’arrêt maladie)
  • 15 milliards de coupes budgétaires et des missions de service public qui disparaissent
  • Rémunérations au « mérite » en fonction des objectifs (évidemment en hausse) de l’employeur
  • Remise en cause des garanties collectives (CHSCT, CAP…)
  • Recours amplifié aux personnels contractuels et à plus de précarité

> La BnF, ses missions et ses effectifs ont déjà été durement touchés par ces politiques régressives avec plusieurs millions de coupes budgétaires et 270 emplois supprimés depuis 2009. Néanmoins, à chaque fois que les personnels se sont mobilisés en nombre, il a été possible de mettre en échec ces mesures ou d’en limiter la portée, mais également de gagner sur des revendications locales. Cela a été le cas en 2013, 2016 et 2017.

Faisons de 2018 une nouvelle année de mobilisations et de victoires à la BnF pour les missions et l’emploi, pour plus de transparence et d’équité concernant les carrières et les primes, pour améliorer les conditions de travail notamment de ceux et celles travaillant en local aveugle et à Richelieu, pour améliorer la situation des plus précaires, contre la vente et la marchandisation du patrimoine immobilier de la BnF, contre les réorganisations incessantes facteurs de Risques Psycho-Sociaux… LE TRACT DANS SON INTÉGRALITÉ : ICI

GREVE NATIONALE – CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires

MANIFESTATION 22/03 à 14h BERCY > RDV BnF : marches du Palais des sports