▌MOUVEMENTS INTERNES 2018, LA CGT ÉVITE LE PIRE

Cette année, la direction souhaitait réduire les mouvements internes à deux seulement contre trois, voire quatre les années précédentes. Raison évoquée : la crise de la DdRH et les difficultés pour celle-ci d’organiser plus de deux mouvements.

Pour rappel, ce dispositif est en place depuis 2015. A l’origine, avec quatre mouvements internes par an, la DdRH souhaitait favoriser la mobilité des agents dans un cadre mieux défini.

Suite à l’intervention de la CGT BnF, trois mouvements seront tout de même programmés en 2018 (4 avec celui des CAP). Notre organisation défend par ailleurs des procédures claires, connues de tous et plus transparentes, ce qui n’est pas toujours le cas pour les contractuels.

La fréquence de trois mouvements par an, auxquels viennent s’ajouter pour les fonctionnaires le mouvement externe national via les CAP, est un minimum afin de pourvoir les postes vacants plus rapidement et ne pas laisser les services désorganisés suite à un départ.

Le calendrier 2018 des mouvements internes :

  • du 6 au 30 mars ; résultats semaine 16 ; prise de poste, 1er juin
  • du 22 mai au 15 juin ; résultats semaine 28 ; prise de poste, 1er septembre
  • du 3 au 31 octobre ; résultats semaine 49 ; prise de poste, 1er janvier