▌RÉUNION D’INFO : NOUVELLES POLITIQUES PUBLIQUES ET MINISTERE DE LA CULTURE

La CGT BnF vous invite à une réunion d’information ce mardi 13 février, 12h45 dans les locaux syndicaux niveau A2 de la T4

Vous disposez d’une autorisation d’absence d’une heure sur votre temps de travail pour vous rendre à cette réunion – décret du 28 mai 1982

 Les grandes lignes de l’Action publique 2022 au niveau national sont désormais connues :

  • Nouvelles suppressions de postes avec un «plan de départs volontaires»
  • Abandon de certaines missions de service public (en les « sous-traitant » ou en les supprimant)
  • Rémunération au « mérite » en fonction des objectifs (évidemment toujours plus importants) de l’employeur
  • Recours plus fréquent aux personnels non titulaires (augmentation de la précarité…)
  • Casse des instances représentatives des personnels (fin probable des CHSCT traitant les conditions de travail et des CAP et CCPC pourtant garantes d’une gestion transparente des carrières des titulaires et contractuels).

Le gouvernement entend importer les méthodes de management du privé et appliquer certaines recettes de la loi Travail dans la Fonction publique : favoriser les baisses d’effectifs, supprimer des missions, les « sous-traiter » au moins disant (externalisations), gérer les personnels en fonction de leur « performance », casser le cadre statutaire et les instances représentatives des personnels pour pratiquer l’arbitraire…

 Ce qui a fuité dans la presse concernant la Culture

Fin 2017 suite à la diffusion dans les médias d’un document de travail, la Ministre de la culture a dû s’expliquer. Loin de démentir les informations contenues dans ce document, la Ministre a confirmé le démantèlement de pans entiers du ministère en s’inscrivant totalement dans la volonté gouvernementale de déconcentrer, mutualiser et externaliser les services publics…