▌POUR RICHELIEU, ses collections, ses lecteurs et ses personnels

Pétition des personnels de Richelieu

Après 8 ans de travaux, et la persistance de conditions de travail difficiles depuis la réouverture de la zone 1 en raison de multiples dysfonctionnements techniques, les perspectives d’avenir du site de Richelieu sont particulièrement inquiétantes. Les locaux dédiés aux personnels, aux documents et aux matériels ne cessent de se réduire, plus de 40% des collections vont devoir être délocalisés hors de Paris et le fonctionnement en « mode dégradé » que connait actuellement Richelieu risque de devenir la norme.

Aussi, afin d’améliorer les conditions d’activité et desserrer les espaces les soussignés demandent :

  • que la BnF s’engage à ne pas reproduire en zone 2 les erreurs rencontrées depuis la réouverture de la zone 1, notamment la qualité du matériel acheté, sa conformité aux besoins des agents, la vérification du bon fonctionnement des équipements avant l’installation des personnels et collections
  • que la BnF conserve un ou plusieurs des bâtiments attenants au site Richelieu (le bâtiment Louvois accueillant actuellement le département de la Musique, les bureaux du 61 rue Richelieu, la maison de l’Abbé Barthélémy,)
  • que soient préservées les salles de lectures de la Musique et des Cartes et plans
  • que les personnels soient associés au projet scientifique et culturel (notamment le devenir de la salle Ovale) et aux programmations des espaces

La version papier ici : ICI