▌TRAVAIL DU DIMANCHE : LE TORCHON BRULE ENTRE LES BIBLIOTHECAIRES ET LA MAIRIE DE PARIS

panneau-de-signalisation-c3-1299215[CGT Culture ville de Paris] Tous les syndicats disent non à toute nouvelle ouverture le dimanche dans les bibliothèques parisiennes et appellent l’ensemble du personnel à une grande assemblée générale le 21 avril

La situation des bibliothèques municipales parisiennes est catastrophique. Les restrictions budgétaires en vigueur depuis plusieurs années ont eu pour conséquence la diminution importante de personnels dans les bibliothèques municipales de la capitale. De fait, les établissements exsangues sont contraints même …à réduire leurs horaires d’ouverture en semaine quand ils ne sont pas carrément fermés brutalement et définitivement comme la bibliothèque Château d’Eau (Xe) !

On ne peut que comprendre que les bibliothécaires soient furieux d’apprendre que la municipalité compte ouvrir, sans concertation aucune, sept nouvelles bibliothèques le dimanche d’ici 2019: Parmentier (XIe), Hélène Berr (XIIe), Melville (XIIIe), Aimé Césaire (XIV), Germaine Tillion (XVIe), Rostand (XVIIIe et Sabatier (XVIIIe). On parle bien sûr d’établissements déjà existants qui étaient fermés ce jour là. D’autant plus furieux que plusieurs bibliothèques qui ouvrent déjà le dimanche comme Sagan(Xe) ou Duras (XXe) sont dans une situation que l’on peut sans exagérer qualifiée de critique

De plus, pour ces projets d’ouverture du dimanche, la mairie ne se donne même pas les moyens de ses ambitions puisqu’elle ne propose quasiment aucune création de poste de bibliothécaires (un seul poste de titulaire est programmée pour Hélène Berr, la première concernée pour une activité dominicale). Dans ces conditions l’ensemble des organisations syndicales de la Direction des Affaires culturelles disent non à toutes nouvelles ouvertures le dimanche

C’est pourquoi l’intersyndicale CFDT, CGT, FO, SUPAP, UCP et UNSA appelle tous les personnels du réseau des bibliothèques parisiennes à une grande assemblée générale le 21 avril à la Bourse du Travail pour s’opposer à cette décision brutale de la mairie de Paris. Venez nombreux car tout le monde est concerné et pas seulement les établissements qui vont ouvrir le dimanche.

En effet, cette décision aura des impacts sur vos déroulements de carrière car pour beaucoup d’entre nous il faudra soit travailler le dimanche soit refuser des promotions soumises à mobilité ou même ne plus pouvoir choisir ses affectations Cette décision aura aussi un impact sur le réseau des bibliothèques, sur les effectifs de tous les établissements, sur d’éventuelles nouvelles fermetures de petits établissements. En outre, si la mairie arrive à passer en force, d’autres bibliothèques seront, à leur tour, contraintes d’ouvrir un jour supplémentaire (mais sans moyens pour y parvenir)

Tous à l’assemblée générale le jeudi 21 avril, à partir de 9h30, à la Bourse du Travail (salle Grande Croizat), 3 Rue du Château d’Eau, Métro République