▌CONTRE LA LOI TRAVAIL, TOUS ENSEMBLE, PASSONS A L’ACTION !

InforPourquoi nous refusons la loi travail 

Parce que c’est une loi de régression sociale qui fragilise les salarié-e-s face à leurs employeurs et que les reculades du gouvernement ne changent rien aux fondements de cette loi

Parce que ce texte facilite les licenciements alors que le pays connaît depuis plusieurs années des centaines de milliers de licenciements et un chômage toujours très important

 Parce que cette loi prévoit également :

– l’augmentation du temps de travail par simple accord de branche et d’entreprise
– le passage de 25 à 10% de majoration pour les heures supplémentaires
– la possibilité avec un simple accord de branche et d’entreprise de baisser les salaires et modifier le temps de travail. Un-e – salarié-e refusant ces modifications dans son contrat de travail pourra être licencié-e…

 AUJOURD’HUI LE CODE DU TRAVAIL, DEMAIN LE STATUT DE LA FONCTION PUBLIQUE

  • Aujourd’hui : le code du travail garanti aux salarié-e-s du privé un minimum de droits et de protections. Un accord d’entreprise ou de branche ne peut être que « mieux-disant » par rapport au code du travail.
  • Demain avec la loi « travail » : on pourra déroger au Code du travail par simple accord de branche et d’entreprise. C’est la fin de l’égalité de tous devant la loi, ceci est extrêmement grave et annonce des règles « moins-disantes» par rapport au Code du travail.
  • Après demain dans la fonction publique : ce sont nos garanties qui risquent de la même façon d’être remises en cause à l’image de ce qui s’est passé pour les retraites. Nous savons bien que les attaques subies par le secteur privé touchent ensuite le secteur public.

SOUTENEZ LA MANIFESTATION ÉTUDIANTE DU JEUDI 17 MARS : 13H30 RÉPUBLIQUE

  Jeudi 31 mars : GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE ET MANIFESTATIONS CONTRE LA LOI « TRAVAIL » ET POUR GAGNER DE NOUVEAUX DROITS